La mutuelle obligatoire dans le secteur privé

0

L’entreprise doit s’assurer que tous les salariés ont souscrit à une mutuelle d’entreprise depuis le 1er janvier 2016. Il faut que l’employeur prenne en charge 50% des frais de cette mutuelle. Explications.

Mutuelle obligatoire d’entreprise : de quoi s’agit-il ?

La mutuelle obligatoire permet de pouvoir compléter la prise en charge de certains frais non pris en compte par la sécurité sociale. Lorsque vous n’avez pas d’autres moyens d’être remboursé, la mutuelle d’entreprise vous permet de pouvoir éviter des frais supplémentaires pour les soins de santé. Avec la mutuelle, votre ticket modérateur vous sera remboursé ainsi que vos dépassements d’honoraires chez le médecin. L’essentiel de vos frais médicaux pourra être pris en compte par la mutuelle, comme précisé sur le site www.mutuelle-obligatoire.eu. Il est important de bien lire le contrat qui vous lie à votre assurance ou à votre banque pour savoir précisément quelle est votre couverture.

Les avantages et les inconvénients de la mutuelle obligatoire

La mutuelle obligatoire offre plusieurs avantages à tous les salariés bénéficiaires. D’un point de vue fiscal, le salarié a la possibilité de déduire les cotisations salariales de son salaire brut imposable.

Le salarié peut aussi faire bénéficier de sa mutuelle à sa famille (enfants de moins de 16 ans et de moins de 26 ans s’ils font des études ainsi que le conjoint). Les bénéficiaires de la mutuelle collective obligatoire d’entreprise ont plus d’opportunités qu’avec une mutuelle individuelle qui coûte souvent plus chère.

L’inconvénient majeur de cette mutuelle est que tout se fait collectivement. De ce fait, certaines garanties peuvent avantager certains salariés et en désavantager d’autres. Le salarié est obligé de s’engager et il ne pourra pas rompre le contrat tant qu’il sera employé, à moins qu’il démissionne.

Cette couverture santé collective est imposée par le chef d’entreprise à tous ses salariés sans distinction.

Partager.

Les commentaires sont fermés.